Sous-titrée “Histoire de la circulation des hommes, des richesses et des idées à travers le continent africain”, cette exposition a le grand mérite de mettre en évidence deux faits majeurs et largement ignorés de l’histoire de l’Afrique : l’Afrique, qui a vu naître l’humanité, n’a jamais vécu dans l’isolement, et son histoire n’a pas commencé avec l’arrivée des “blancs”. Des routes du Nil, dans la haute antiquité, en passant par la conquête romaine, l’islamisation au 9° siècle, les grands royaumes (dont le Royaume du Mali du grand Kankan Moussa au 14° siècle), l’Afrique a toujours été une terre inscrite dans l’Histoire, n’en déplaise à un certain Président français (et ignare).

L’exposition est très didactique, avec des vidéos, des cartes, des fiches très explicatives, mais surtout elle montre de très beaux objets depuis cette émouvante pierre gravée d’une girafe jusqu’aux artistes contemporains.

Le catalogue de l’exposition (édité par “Acte Sud” – 255 pages – 37,90 €), sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch, grande historienne de l’Afrique et conseillère scientifique de l’exposition, complète admirablement la visite.

Exposition : l'Afrique des routes
Exposition : l’Afrique des routes

Courez-y avant la fin et n’hésitez pas à vous procurer, pour vous ou pour un cadeau pour les fêtes, ce très beau et très explicatif catalogue.

Sylvie Chardon


Bienvenue sur le blog Culture du SNES-FSU.

Des militants partagent ici des critiques littéraires, musicales, cinématographiques ou encore des échos des dernières expositions mais aussi des informations sur les mobilisations des professionnels du secteur artistique.

Des remarques, des suggestions ? Contactez nous à culture@snes.edu